MLAV.LAND

TRAVAUX / TEXTES / À PROPOS

AUTO-POST-TRANS-MULTI-MÉTA-NÉO-ANTI-SUB-OB-

Octobre 2017 - Janvier 2018

Prf: Max Turnheim




Lien pour accéder à l'intégralité des recherches de ce projet :

AUTO-POST-TRANS-MULTI-MÉTA-NÉO-ANTI-SUB-OB-


Le projet de fin d’études que nous avons réalisé a pris la forme d’un territoire de recherches et d’explorations qui s’est ancré dans des projets d’analyses, d’études, d’écritures, de représentations, et qui s’est matérialisé sous la forme d’une installation (cf. projet ce que ça peut être).

En considérant avec un regard prospectif le rôle de l’architecte, nous avons développé une cartographie de spéculations, qui a fait émerger un certain nombre de situations : en s’intéressant à des problématiques de vieillissement de la population, de diminution du labeur par l’automatisation progressive du travail, en questionnant nos modes d’habiter et d’interagir à l’heure de la révolution numérique, en considérant la situation écologique actuelle, nous avons d’abord construit six projets qui apportent une réponse architecturale à ces grandes problématiques contemporaines, parmi lesquelles :

un programme mixant université et maison de retraite, un projet d’analyse des lieux de production et de leur emprise sur le territoire, un projet d’analyse sur les toilettes et l’évolution de la notion d’intimité dans l’Histoire, et un projet sur la diffusion de l’information, et l’impact spatial relatif à la distribution de messages par voie télécommunicationnelle.

La question du corps s’est insérée dans chacun de ces projets, en devenant un intitulé : corps projeté, corps automatisé, corps sensible, corps générationnel, corps animal, corps informé, corps neuronal.